Cartographie

La Région wallonne a décidé de se doter d'une référence cartographique, de grande précision et en trois dimensions. Parallèlement à ses autres activités, la Direction de la Topographie et de la Cartographie réalise cette nouvelle référence sur laquelle doivent s'appuyer les cartes thématiques reflétant le développement coordonné des diverses activités humaines.

Une nouvelle base de référence

La direction de la Topographie et de la Cartographie a reçu comme mission fondamentale la réalisation de cette nouvelle référence cartographique, le « Projet informatique de Cartographie continue » (PICC). De ce document cartographique, elle produit une banque de données ou un système d'informations géographiques (SIG ) appelé à devenir la base de référence de la cartographie régionale wallonne. Cette base de référence s'appelle BRIGIT.
Tout comme dans le domaine des transports, l'arrivée d'outils modernes et rapides tels que le TGV engendre une modification dans les habitudes des usagers, on constate dans le domaine de la cartographie que l'arrivée d'outil moderne tel que BRIGIT engendre également des adaptations dans les habitudes des usagers. L'évolution de la diffusion des données montre que l'intérêt et la confiance des utilisateurs envers cette référence cartographique régionale sont grandissants.

Réduire les doublons et incompatibilités

Le contrat d'avenir pour la Wallonie parle de réduire les doublons et les incompatibilités. Brigit permet de répondre aujourd'hui à cette ambition car le positionnement spatial des objets y est plus précis et plus homogène que dans tous les autres documents existants. La base de référence BRIGIT doit dès lors jouer un rôle fédérateur pour les autres fonds de plan cartographiques tels que les cartes IGN 1/10.000 et les planches cadastrales (1/1250 ). Dans cet esprit des discussions se sont intensifiées avec l'administration du Cadastre et l'IGN en vue d'aboutir à des accords de coopération et de partenariat.

Grands Projets